Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Accueil

                   MDL Aix











© Ronald Van Cauter, 2006

 

Chercher dans le catalogue de la bibliothèque



A vous de jouer !

19 juin 2021 6 19 /06 /juin /2021 11:00

 

Évitez-vous les lieux trop bruyants et bondés ? Les éclairages vous agressent-ils les yeux ? Ressentez-vous des vagues d’émotions inattendues (joie, colère ou tristesse) qui vous laisse une extrême fatigue ? Avez-vous besoin de longues plages de solitude pour recharger vos batteries ?

 

Si vous répondez oui à ces questions, peut-être êtes-vous hypersensibles ! Rassurez-vous, c’est un bel avantage et nous allons vous dire pourquoi.

 

 

D'où vient le terme "hypersensible"?

 

 

Oubliez les portraits romanesques de jeunes filles vexées claquant les portes et pleurant à chaudes larmes : loin d’être une crise d’adolescence ou une tare typiquement féminine (la parité est ici strictement respectée), l’hypersensibilité n’est pas non plus une mode associée aux millénials.

 

 

Trait de caractère souvent taxé de « sensiblerie », de « timidité » ou de « névrose », le terme d’hypersensibilité a été introduit dans les années 1990 par le couple de psychologues américains Elaine et Arthur Aron. Leurs publications ont réveillé un réel besoin de reconnaissance de la part des hypersensibles, dans une société en quête perpétuelle de performance. Les hypersensibles ou « individus hautement sensibles » représentent, d'après les études du couple Aron15 % à 20 % de la population. Cela peut donc vous concerner vous ou vos proches.

 

 

Comment reconnaître l’hypersensible ?

 

 

Cette sensibilité extrême au monde peut être générale ou plus localisée. Le psychanalyste Saverio Tomasella identifie quatre sortes d’hypersensibilité : l’hypersensibilité sensorielle (liée aux cinq sens), l’hypersensibilité émotive (liée aux émotions), l’hypersensibilité sentimentale (liée au besoin d’amour et d’affection) et l’hypersensibilité intellectuelle (liée à la réflexion). Pour résumer, il faut comprendre que les « hypersensibles décodent, perçoivent et vivent leur rapport aux autres et au monde avec un filtre très mince, parfois même inexistant » ce qui les rend très sensibles à l’injustice et à la souffrance des autres, ou encore sujets à l’angoisse et à la peur quand leur vie change, quand on leur demande de faire trop de choses à la fois etc.

 

 

L’hypersensible se croit (à tort) anormal : il est capable de ressentir des degrés de stimulation qui échappent aux autres et qui reçoivent un traitement méticuleux par le cerveau. Il réfléchit davantage à tout ce qui l’entoure et semble parfois doté d’un « sixième sens »… Et si cette stimulation est trop importante, rien ne va plus : l’hypersensible craque, perd patience, s’enferme dans sa bulle. Difficile donc de se balader dans une parfumerie sans en sortir avec un mal de tête ou encore de prendre le métro sereinement. Il suffit d’une couture de vêtement, d’une étiquette irritante ou de bavardages incessants dans une salle de classe pour être incapable de se concentrer sur un exercice ou lire un texte. Les hypersensibles passent d’une émotion à l’autre rapidement et intensément, ce qui est déstabilisant pour lui comme pour son entourage.

 

Quels sont les avantages de l'hypersensibilité?

 

L’hypersensibilité n’est pas un fardeau, il faut seulement apprendre à vivre avec et s’attarder sur les côtés positifs qu’elle apporte au quotidien.

 

La perception des détails: Les personnes hautement sensibles (PHS) ressentent les changements d’ambiance, de luminosité, de goût, de matière, même s’ils sont subtils. Souvent, les personnes autour ne remarquent pas ces changements.

 

La facilité à tisser des liens: S’intéresser à énormément de choses à la fois vaut également pour les relations sociales. Les hypersensibles ont une forte tendance à être des personnes qui rassemblent car le rôle de médiateur leur correspond et leur permet d’interpréter correctement les besoins de chacun.

 

L'empathie: Les personnes empathiques ressentent les humeurs des gens autour d’elles. L’hypersensibilité accentue cette qualité : les PHS sentent les changements d’humeurs et savent se mettre à la place des autres pour leur apporter de l’aide.

 

L’émerveillement : Que ce soit un paysage ou une œuvre musicale, l’hypersensible perçoit la beauté en tout. Cet émerveillement se manifeste sans retenue et il peut alors se passer des heures avant de passer à autre chose et y repenser encore pendant longtemps et dans les moindres détails.

 

 

Comment mieux vivre l'hypersensibilité?

 

 

Mieux se connaître: La première chose à faire quand on est sûr d’être hypersensible, après avoir consulté un psychologue qui établira le niveau d'hypersensiblité, est de l’accepter et de ne surtout pas le voir comme une anomalie mais comme une force. Cela prend du temps mais il en ressort de magnifiques expériences, de belles rencontres et des souvenirs à chérir pendant longtemps. Pourquoi ne pas utiliser l’hypersensibilité pour créer, peindre, dessiner ? Pourquoi ne pas tenir un journal pour identifier l’évolution de vos humeurs et ce qui les induisent.

 

Éviter l’hyperstimulation : Les hypersensibles se sentent souvent épuisés et à vifs à cause de l’hyperstimulation. Il faut donc savoir prendre du temps pour se ressourcer et trouver ce qui nous apaise : un espace créé pour se retrouver ou une balade pour être seul avec soi-même et s’aérer l’esprit.

 

Communiquer : Il faut s’entourer de personnes qui comprennent et acceptent l’hypersensibilité. Car encore une fois, être hypersensible c’est bien plus que pleurer pour rien et exagérer. Il est important que l’entourage le sache et le respecte.

 

Une vraie libération autour de l’hypersensibilité a lieu sur les réseaux sociaux. Mais, il faut bien choisir les interlocuteurs afin que cette sensibilité ne se retourne pas contre l’hypersensible.

 

La booktubeuse Margaud Liseuse nous parle (sans filtre) de l’hypersensibilité au quotidien :

 

La youtubeuse EmyLTR nous montre le “super-pouvoir” qu’est l’hypersensibilité :

 

Si ces explications correspondent à votre profil, nous vous invitons à lire les ouvrages mentionnés ci-dessus ou à vous tester en ligne (ici ou ). N’hésitez pas à demander conseil à un psychologue qui pourra vous aider à mieux vous comprendre et vivez pleinement votre hypersensibilité.

 

Pour aller plus loin: L'Association des Hyper-sensibles

 

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Partager cet article
Repost0

commentaires



A vous de jouer !